Fact checking

Sera-t-on bientôt à court de pétrole ?

Certains indicateurs économiques parlent d’eux-mêmes : les découvertes d’hydrocarbures par les compagnies pétrolières ont diminué de 13% depuis 2017, ce qui est le plus bas niveau observé depuis 1990. La première raison est avant tout mathématique : Si l’on trouve moins de pétrole, c’est que l’on en cherche moins !   En effet, les dépenses d’exploration ont chuté au niveau mondial de 60%. A l’époque où le baril flambait au-delà

Limitation de vitesse à 80km/h : une mesure bénéfique pour l'environnement ?

Depuis le 1er juillet 2018, les routes de campagne à double sens sans séparateur central (soit 40% du réseau) dont la vitesse était jusqu’alors limitée à 90 km/h voient leur seuil autorisé passer à 80 km/h, notamment dans un objectif premier de sécurité (avec une diminution de la mortalité escomptée de 300 à 400 cas par an). Qu’en est-il de l’impact de cette mesure sur la consommation énergétique et les

Tickets de caisse dématérialisés : un impact environnemental discutable ?

L’argument écologique de la mise en place du ticket de caisse dématérialisé est plutôt louable : les clients de certaines grandes enseignes sont invités désormais à consulter leur ticket de caisse sur internet, en accédant à leurs données personnelles à partir de leur compte client. Mécaniquement, le nombre de papiers édités en caisse, souvent jetés dans la foulée, va diminuer de manière significative. En ce sens, ce geste semble vertueux

eolien-flottant-jpg

Pour schématiser, il est courant de dire que l’éolien posé ou ancré dans les fonds marins est directement inspiré de l’éolien terrestre, à un détail près, c’est qu’il a les pieds dans l’eau ! A la différence de son cousin nouvelle génération, qui n’a pas encore fait ses preuves, mais qui lui, sera maintenu en surface grâce à des flotteurs et ce, même au large des côtes. Malgré une implantation

gaz-cschiste-jpg

L’extraction du gaz de schiste requiert des forages profonds associés à une fracturation hydraulique à grands volumes. Les conséquences de l’exploitation du gaz de schiste sont de plusieurs ordres : un gaspillage et une pollution des eaux, des tremblements de terre et une hausse des émissions de gaz à effet de serre (constatée à cause d’une utilisation accrue du charbon suite à une baisse simultanée des prix de l’énergie). Depuis

luxe-jpg

Longtemps dans les esprits, le luxe a rimé avec opulence et démesure. Mais, dans un contexte de modération énergétique, peut-il encore évoluer de manière ostentatoire sans prendre en compte les nouvelles réglementations, synonymes de contrôles et de limitations ? – L’immobilier, par le biais de certains nouveaux projets dans l’hôtellerie de luxe, permet de nuancer les préjugés qui pèsent sur le secteur en matière de gestion énergétique. En effet, il