Achats groupés d’énergie : choix malin ou leurre pour les consommateurs ?

energie-jpg

Depuis fin 2015, des alliances de consommateurs se sont créées pour négocier des prix plus bas que si des particuliers souscrivaient seuls les mêmes abonnements.

Ces achats groupés d’énergie promettent une réduction de 10 à 15%.

Mais qu’en est-il véritablement de ce soi-disant bon plan qui devrait séduire un nombre croissant d’utilisateurs de l’énergie ?

Quel est le mécanisme théorique des achats groupés d’énergie ?

Ils trouvent leur origine dans la multiplication d’associations de consommateurs et comparateurs en ligne au service des intérêts du consommateur.

Des plateformes centralisent les demandes pour les présenter aux fournisseurs d’électricité et l’économie attendue, du fait de l’effet volume, est censée être proportionnelle au nombre de personnes inscrites.

Tout le monde est éligible, quel que soit son fournisseur d’énergie actuel et même s’il n’est pas en situation de déménagement.

Concrètement, cela permet d’économiser combien par an ?

Pour une famille de 4 personnes vivant dans une maison de 150 m2, le gain annuel se situera entre 201 et 234 euros.

Les limites de ce système de contrats coopératifs semblent être les suivantes :

> 35% de la facture étant constitués de taxes, seuls les 65% correspondant au prix HT de l’énergie pourront être soumis à une baisse tarifaire.

> De la même manière, les coûts incompressibles de la facture (acheminement, distribution…) ne peuvent rentrer dans la négociation.

> La réduction n’est significative pour les foyers ayant une consommation moyenne d’au moins 5000 kWh par an. Cela exclut donc les petites surfaces et les habitations n’accueillant qu’1 ou 2 personnes.

> Le même avantage tarifaire peut être aussi atteint en souscrivant un contrat avec un concurrent direct des acteurs majeurs ou historiques : il s’agit des offres à prix de marché. Elles sont attractives et permettent d’obtenir des écarts de prix équivalents.

> Enfin, les coûts d’inscription parfois facturés et le délai de mise à disposition peuvent aussi venir nuancer le gain réel finalement atteint.

Même si l’argument phare des achats groupés d’énergie semble être « l’union fait la force », il semble plus prudent d’étudier selon sa typologie de foyer (surface, composition, consommation…) toutes les autres offres alternatives du marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.