Combien ça coûte ?Energies fossilesGazVie pratique

Achats groupés : quelles économies escompter ?

Face à l’augmentation régulière du coût de l’énergie, plusieurs associations et entreprises proposent d’effectuer des achats groupés pour obtenir des tarifs plus avantageux du gaz et de l’électricité. Depuis le 28 mai, UFC-Que Choisir renouvelle sa campagne intitulée « Énergie moins chère ensemble ». Ouverte jusqu’au 9 septembre, elle promet d’importantes économies, de l’ordre de 150 à 200 euros par an. Celle du comparateur d’énergies Hello Watt fait miroiter plus de 20 % de réduction. Mais ces opérations tiennent-elles réellement leurs promesses ?

Le poids du collectif pour combattre la hausse des prix

Chaque année, les Français dépenseraient en moyenne 2 900 euros en factures d’énergie, soit 8,5 % de leur budget annuel, selon l’ADEME. Ce montant devrait même continuer à grimper avec la hausse de 5,9 % des tarifs réglementés de l’électricité au 1er juin. Quant au gaz, ses prix seraient actuellement en sursis, mais seulement pour quelques années encore… Le 1er juillet 2023, les tarifs réglementés devraient disparaître pour laisser le champ libre aux offres de marché. Avec sans doute des augmentations à la clé !

Pour faire face à la hausse des prix de l’énergie, plusieurs entreprises et associations proposent aux consommateurs de se regrouper afin de bénéficier d’offres plus économiques. Sur le même principe que des sites comme Groupon, l’association UFC-Que Choisir a lancé dès 2014 la première campagne « Gaz moins cher ensemble » pour négocier les prix du gaz auprès de différents fournisseurs. Grâce à leur nombre, les 142 000 inscrits se sont ainsi vu proposer un contrat à prix fixe 15,5 % moins cher au kWh que le tarif réglementé. 71 000 d’entre eux y ont souscrit. En 2015, une autre association de consommateurs, Famille de France, avait quant à elle obtenu près de 12 % de réduction sur le kWh d’électricité et 14 % sur celui de gaz pour ses 66 000 signataires.

Suspense sur les économies en 2019…

La réussite de ces opérations d’achats groupés en a inspiré d’autres. Entre 2015, UFC-Que Choisir a renouvelé sa campagne pour le gaz avec le même succès. En 2016, elle a été élargie à l’électricité. Résultat : plus de 271 000 inscriptions et de 106 000 souscriptions pour 23 % d’économies sur l’électricité et 17 % pour le gaz. Soit 156 euros économisés par an et par personne, selon l’association. Depuis, plusieurs entreprises se sont engouffrées dans le marché des achats groupés, comme Hello Watt. Pour sa campagne 2019, qui prend fin le 30 juin, le comparateur d’énergies vise au moins 20 % de réduction de la facture d’énergie (gaz et électricité). À mi-campagne, Hello Watt comptait à peine plus de 4 500 ménages inscrits sur un objectif de 35 000 pour ses trois offres d’achat (classique, verte et EJP). Pas sûr, donc, que le nombre final d’intéressés suffise à obtenir les tarifs escomptés…

Davantage médiatisée, la campagne d’UFC-Que Choisir a déjà séduit plus de 140 000 personnes à deux mois de son échéance le 9 septembre. Elle promet des prix négociés aux meilleurs tarifs pour l’électricité et le gaz (fixes pendant deux ans) ainsi qu’un lot « électricité : soutien aux petits producteurs renouvelables » (fixe pendant un an). Seul bémol : le montant des économies possibles ne sera connu qu’à partir du 7 octobre, quand les inscrits recevront leur offre personnalisée. Ces offres seront valables en France métropolitaine, en dehors de certaines zones où les entreprises locales de distribution (ELD) ont encore le monopole pour le gaz et l’électricité (sauf Grenoble, Metz et Strasbourg). Elle nécessite une participation aux frais de campagne de 7 à 10 euros par contrat (4 à 5 euros pour les adhérents).

À propos de l'auteur

Camille Vandendriessche est rédacteur en chef et directeur de publication sur L’Energie en Questions. Journaliste indépendant dans la presse sportive, il écrit également depuis plus de trois ans sur la thématique de l’énergie. Diplômé d’écoles de journalisme en France et aux États-Unis, il décrypte l’actualité à travers des articles d’analyse et des sujets aux angles originaux.

Commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer