Barbecue électrique ou au gaz versus barbecue au charbon : lequel préférer ?

Barbecue électrique ou au gaz versus barbecue au charbon : lequel préférer ?

Le barbecue est un appareil de saison qui simplifie la préparation des repas estivaux : absence d’odeurs à l’intérieur, cuisson rapide des aliments et ambiance conviviale ! En revanche, même si le concept est séduisant, il n’en demeure pas moins que le mode de combustion (donc le taux de particules dégagées dans l’air) et la quantité d’énergie nécessaire à son fonctionnement, vont de plus en plus rentrer en ligne de compte dans le processus d’achat.

Le barbecue au charbon : indémodable mais polluant !

 

Ce modèle de barbecure représente 65% des achats car il est historiquement populaire du fait du résultat gustatif qu’il offre aux convives, bien qu’il génère des cendres volatiles dans l’atmosphère. Une session de cuisson au barbecue à charbon peut rejeter en moyenne l’équivalent de 6,8 kg de gaz carbonique. De plus, le charbon de bois participe à la déforestation. Enfin, les allume-feu liquides généralement utilisés pour lancer les braises sont composés de pétrole.

Le barbecue électrique : idéal pour les petits balcons ou jardins malgré avec une cuisson lente

 

La patience est de rigueur avec cet appareil qui permet une montée en température et une cuisson peu rapides. Son côté pratique fait basculer en sa faveur 20% des nouveaux acquéreurs de barbecues.

Le barbecue au gaz : son efficacité n’est plus à prouver !

 

Chaud en 5 minutes, il offre une cuisson homogène et pèse 15% du marché des barbecues.

Que dire de l’aspect environnemental des différents types de barbecues, selon leur type ?

 

Le barbecue au charbon semble de loin le moins bien noté. Néanmoins, son impact nocif sera amoindri si le bois français provient de déchets de scierie ou de coupes d’entretien de forêts gérées durablement. Le barbecue à gaz, quant à lui, apparaît comme étant le plus satisfaisant du point des émissions toxiques et de la durée de cuisson requise. D’autres barbecues verticaux électriques dit « écologiques » viennent de voir le jour : ils évitent la production de fumées toxiques, grâce à la position verticale inédite des plaques de cuisson, qui saisissent les aliments des deux côtés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.