Big Data et Energie : un binôme gagnant dans l’immobilier ?

big-data-jpg

Le Big Data intrigue, inquiète parfois le grand public mais pourtant il semble être devenu incontournable du fait des avancées qu’il offre : collecte des données en temps réel et agrégation rapide des informations à des fins de restitution.

Avec les 3 V (Volumétrie, Vélocité et Variété) qui caractérisent le Big Data, il s’infiltre dans tous les secteurs concernés par un traitement massif et un besoin d’analyse approfondie de données hétérogènes ou complexes.

Le secteur immobilier, qui doit opérer de grands changements structurels sur le plan énergétique (car pèse 40% des dépenses énergétiques françaises et est responsable de 20% des gaz à effet de serre émis en France), est demandeur de données comportementales, météorologiques et énergétiques pour s’adapter aux besoins des usagers et occupants et réduire au plus vite son train de vie énergétique…

Efficience énergétique

Le Big data appliqué à l’immobilier va donc permettre de maintenir dans un meilleur état les bâtiments existants et de mener les nouvelles constructions à une efficience énergétique.

  • Pour la rénovation

La consommation moyenne constatée est actuellement de 240 kWh d’énergie /m2 chauffé, alors qu’elle devrait tendre vers 100 kWh/m2/an. Grâce au Big Data, les travaux et chantiers sont plus ciblés grâce une meilleure compréhension des usages et de la consommation par une analyse de l’historique : fréquentation (nombre de personnes, typologie, tranches horaires…), nombre et emplacement des appareils de chauffage, de ventilation ou d’éclairage…

  • Pour la construction

 

Le Big Data appliqué aux bâtiments neufs offre des promesses de performance grâce au calcul du bilan carbone. Les atouts attendus l’aideront à prétendre éventuellement à un label HQE.

Cet élément différenciateur est susceptible de séduire des investisseurs exigeants ou acheteurs conscients des enjeux environnementaux des prochaines décennies.

Il ne fait aucun doute que l’immobilier de demain devra puiser ses forces dans la puissance de la data pour se réinventer. Les experts de la data énergétique seront de plus en plus sollicités pour l’accompagner dans cette mutation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.