Vie pratique

A l’hôtel, comment mieux gérer l’énergie ?

Pour les grands globe-trotters ou les voyageurs occasionnels, dormir loin de chez soi à l’hôtel peut s’avérer, selon le contexte, dépaysant, relaxant ou au contraire perturbant. Dans tous les cas, chacun a la possibilité, par des gestes simples, de préserver la nature en évitant des dépenses énergétiques inutiles. Quelques exemples ci-dessous pour illustrer un séjour vert hors domicile, où les occasions d’être un citoyen respectueux de la planète sont à la portée de chacun.

A l’hôtel, une serviette par séjour !

 

Vous avez probablement remarqué l’affichette mise en évidence dans les salles de bains qui propose de garder la même serviette plusieurs jours. Cette pratique réduit le volume de linge sale de l’hôtel, donc la quantité d’eau et de lessive et les rotations de camionnettes pour acheminer la marchandise jusqu’à la blanchisserie.

La douche à l’hôtel : aussi efficace qu’à la maison

 

Sous prétexte que le prix de la chambre inclut tous les services disponibles, cela ne signifie pas pour autant que la douche à l’hôtel doit être à absolument plus longue et plus chaude qu’à la maison. C’est aussi une question d’éducation et de principe.

A l’hôtel, la climatisation reste une option

 

Même si le bouton de réglage de la climatisation est accessible à tous, il convient de le fixer sur une position raisonnable par rapport à la température extérieure. Rien ne sert de tourner le curseur de manière démesurée pour modifier la puissance de l’air conditionné. Par chance, la température idéale est de plus en plus centralisée au niveau de l’accueil de l’hôtel.

A l’hôtel, la télévision se met aussi sur off

 

Se divertir quand on est seul à l’hôtel permet de faire passer le temps. La télévision offre cette part d’évasion ou de familiarité qui réconforte les clients de l’hôtel. Pour autant, laisser allumer cet appareil électrique sans prêter attention aux images, ne contribue pas à un bilan carbone satisfaisant pour l’hôtel, si les occupants de 60 chambres agissent de la sorte.

Loin d’être un lieu anonyme, l’hôtel est souvent une prolongation du domicile. Profitons-en pour adopter les mêmes réflexes éco-responsables.

À propos de l'auteur

Ségolène est rédactrice web sur L’Energie en Questions. Avec une expérience de plus de quinze ans dans le secteur informatique, Ségolène a occupé successivement les postes de chargée de suivi commercial, contrôleur de gestion, contrôleur interne et enfin business analyst au sein du département Marketing. Des métiers qui lui m’ont permis d’être à l’aise avec les chiffres, de faire preuve d’esprit de synthèse et de pédagogie. L’écriture a toujours été présente en fil rouge dans ses missions quotidiennes, pour vulgariser les concepts et transmettre les messages aux bonnes personnes, au bon moment.

Commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer