Vie pratique

Comment optimiser la consommation de papier en entreprise ?

L’ère du digital dans laquelle nous baignons aurait dû nous détourner du papier comme support de nos écrits. En entreprise, il n’en est rien car le papier, consommé sous forme de ramettes, cahiers, blocs-notes… est encore très populaire. Il rassure certains et apporte une matérialité aux échanges humains devenus plus virtuels. Ces habitudes sont à l’origine d’une consommation superflue. Quant à la seconde vie du papier, quel état des lieux peut-on dresser ?

Le papier : 3/4 des déchets du bureau

Entre ceux qui lancent des impressions sans jamais les lire et ceux qui éditent “par sécurité” ou “au cas où” plusieurs exemplaires du même document, le gaspillage de papier est palpable. L’entreprise dispose donc d’une marge de manœuvre impressionnante, qui dépend d’une discipline individuelle et collective à rappeler ou à instaurer. Si on parle chiffres, le coût de ces pratiques peu écologiques est estimé à 400 millions d’euros par an.

Une valorisation du papier professionnel insuffisante

Les français seraient moins soucieux de l’environnement au bureau qu’à la maison. En effet, 20% du papier est recyclé sur le lieu de travail versus 40% au domicile. Se sentent-ils moins engagés du fait de leur position de salariés ou font-ils l’impasse car trop concentrés sur leurs missions ? En tous cas, la loi impose aux administrations et entreprises de plus de 20 salariés depuis le 1er janvier dernier de recycler le papier grâce à des dispositifs de collecte dédiés.

Des astuces simples pour économiser le papier

Il est de bon ton de repréciser les grandes lignes directrices à suivre en entreprise, afin de participer à sa politique RSE :

– Lire le contenu du document sur l’écran de l’ordinateur pour vérifier l’utilité d’une impression,
– Imprimer en recto-verso et uniquement la zone intéressante,
– Apposer dans votre signature de mail un logo du type “N’imprimer que si nécessaire”,
– Réutiliser en brouillon les feuilles de papier usagées,
– Mettre en place des bornes de récupération (ex : croque-feuilles qui stockent de manière ordonnée des feuilles et journaux de même taille),
– Commander du papier recyclé pour donner du sens à l’achat de consommables.

À propos de l'auteur

Ségolène est rédactrice web sur L’Energie en Questions. Avec une expérience de plus de quinze ans dans le secteur informatique, Ségolène a occupé successivement les postes de chargée de suivi commercial, contrôleur de gestion, contrôleur interne et enfin business analyst au sein du département Marketing. Des métiers qui lui m’ont permis d’être à l’aise avec les chiffres, de faire preuve d’esprit de synthèse et de pédagogie. L’écriture a toujours été présente en fil rouge dans ses missions quotidiennes, pour vulgariser les concepts et transmettre les messages aux bonnes personnes, au bon moment.

Commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer