Electricité : cela coûte-t-il cher de faire des économies à la maison ?

economies-electricite-jpg

Des petits gestes quotidiens peuvent contribuer à la réalisation d’économies annuelles d’électricité réelles et mesurables.

Faisons le point sur le prix des petits équipements nécessaires par rapport aux gains attendus, en supprimant définitivement la consommation énergétique cachée (qui se chiffre à 11% de la facture d’électricité des français), c’est à dire celle induite par une mise en veille ou des branchements en continu, par définition inutiles et énergivores.

Plusieurs solutions sont envisageables :

– Le débranchement unitaire de chacun des appareils multimédia domestiques, à condition de faire le tour dans la maison pour n’en oublier aucun : cette initiative est à la portée de tous, gratuite et à effet immédiat ! Le plus important est de retirer complètement le chargeur de la prise afin d’éviter qu’elle ne continue à consommer de l’électricité.

– Le débranchement centralisé de tous les appareils électriques multimédia à partir de multiprises à interrupteur : il faut compter environ 5 euros par équipement, donc 15 euros en moyenne pour toutes les pièces concernées de la maison (salon, coin bureau, chambre). Par rapport aux dépenses énergétiques moyennes de tous les appareils connectés (télévision, téléphone, modem, ordinateur, tablette…), le retour sur investissement sera vite atteint, a fortiori après la première année (car les multiprises achetées constituent un achat durable).

– Les logiciels gestionnaires d’énergie : en stoppant l’alimentation électrique des composants en cas d’inactivité détectée, les logiciels dédiés peuvent faire gagner aux ménages 20 euros par ordinateur et par an. Certaines versions d’essai (comme celui de KAR) peuvent se télécharger gratuitement.

60 euros minimum d’économies

Au final, si les mesures citées plus haut sont adoptées, le montant net des économies peut atteindre a minima 60 euros par foyer pour la première année (86 euros auxquels il faut retirer les 15 € de multiprises et la souscription éventuelle d’un abonnement à un logiciel performant), sans aucun sacrifice, ni effort particulier pour la famille.

En tant que consommateur et citoyen solidaire, il est donc judicieux d’appliquer et de partager ces astuces accessibles et efficaces, d’autant plus qu’elles favorisent une moindre émission de CO2.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *