Energie bleue : des perspectives 100% vertes !

energie-bleue-jpg

L’idée d’exploiter la différence de salinité entre l’eau douce et l’eau salée pour créer de l’énergie remonte aux années 50.

Il a fallu du temps pour que les études des scientifiques sur l’énergie bleue ou osmotique (de la racine : osmose qui désigne l’état d’équilibre chimique obtenu entre deux substances liquides) finissent par aboutir et paraissent enfin réalistes.

Le concept :

profiter de l’énergie naturelle et invisible, générée quand l’eau douce d’un fleuve et l’eau salée, au début séparées par une membrane semi-perméable, finissent par se rencontrer.

À ce moment précis, se créée une énergie nouvelle, propre et illimitée, issue de l’osmose entre deux solutions liquides d’une concentration initialement différente en sel. La force hydraulique générée par la surpression au niveau de la membrane créera de l’énergie capable d’actionner une turbine.

Le facteur clé de succès :

la nécessité de disposer d’estuaires où des flux d’eau (mer et fleuve) se mélangent. La France étant dotée de 156 fleuves qui se jettent dans 4 mers ou océans différents (Manche, Mer du Nord, Mer Méditerranée et Océan Atlantique), elle sera grandement aidée par ces conditions naturellement favorables…

Le potentiel :

au niveau mondial, la quantité d’énergie exploitable serait de 2 térawatts, soit deux tiers de la production électrique mondiale. Cela correspondrait à 6 fois plus que la capacité totale des centrales nucléaires actuelles. A ce stade, il serait déjà possible techniquement de disposer de 100 000 TWh par an.

Alors qu’est ce qu’on attend ?

Une concrétisation de ces procédés. Les deux principales difficultés qui subsistent sont d’une part la membrane à reconstituer pour recréer les conditions idéales d’une rencontre « énergétique » et d’autre part des moyens spécifiques à envisager pour capturer et stocker ce nouvel or bleu… Pour cela, il faudra redoubler de patience et exploiter le retour de solides expérimentations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *