Combien ça coûte ?

Energie : pourquoi elle sera au cœur de la loi de finances 2019 ?

En France, l’heure est aux lettres de cadrage et au projet de loi de finances (PLF). L’énergie bénéficiera d’un budget alloué par l’Etat au Ministère de la transition écologique et solidaire en augmentation de 3,1% en 2019 par rapport à 2018. L’occasion pour l’Etat d’accentuer sa position en faveur de la Transition énergétique et des énergies décarbonées…

Fiscalité sur l’énergie fossile : toujours d’actualité !

L’été dernier, les taxes (notamment la TICPE et la TVA) ont représenté 59,6% du prix du gazole à la pompe et 62% du tarif du SP95-E10 (carburant le plus acheté en France). L’alignement ou le lissage de ces systèmes de taxation directe est prévu pour 2021, comme cela avait été stipulé dans la loi de finances 2018.
Le tarif réduit de la TICPE, devrait disparaître pour le BTP, la logistique et les industriels, générant ainsi un surplus de recettes d’1 milliard d’euros dès 2019.

Des dispositifs volontaires pour une énergie propre

– Le plan de conversion des véhicules polluants est maintenu, moyennant une prime allant de 1 000 à 2 500 euros. Rappelons l’objectif fixé par le gouvernement sur l’ensemble du quinquennat : 500000 véhicules écologiquement nuisibles à retirer de la circulation. A ce jour, nous en sommes à 1/3 de la cible. Le programme pourra aussi consister à inciter financièrement les usagers à franchir le pas pour acquérir un véhicule électrique neuf (donnant droit à une aide de 6 000 €).
– Par ailleurs, le soutien aux énergies renouvelables ne faiblit pas : les aides dédiées aux différentes natures d’énergie (solaire photovoltaïque, éolien, biogaz) connaîtront même une hausse de 1,3%, ce qui est bien en deçà de la capacité réelle fournie par ces nouvelles installations.
– Dans l’habitat, l’éco-prêt à taux zéro destiné à prendre en charge des travaux de performance énergétique perdurera encore jusqu’à fin 2021.
– Enfin, le chèque énergie, réservé aux ménages confrontés à une précarité énergétique, sera revalorisé à 200 euros versus 150 euros actuellement.

A ce stade de l’élaboration du plan de finances 2019, le dossier Energie semble se faire une place significative dans le budget à venir. Il reste maintenant 70 jours au Parlement pour se prononcer sur cette nouvelle donne.

About Author

Ségolène est rédactrice web sur L’Energie en Questions. Avec une expérience de plus de quinze ans dans le secteur informatique, Ségolène a occupé successivement les postes de chargée de suivi commercial, contrôleur de gestion, contrôleur interne et enfin business analyst au sein du département Marketing. Des métiers qui lui m’ont permis d’être à l’aise avec les chiffres, de faire preuve d’esprit de synthèse et de pédagogie. L’écriture a toujours été présente en fil rouge dans ses missions quotidiennes, pour vulgariser les concepts et transmettre les messages aux bonnes personnes, au bon moment.

Commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer