Hydrolien : une énergie renouvelable économiquement viable ?

hydrolien-jpg

Les hydroliennes sont des turbines sous-marines qui génèrent de l’électricité grâce à l’énergie cinétique, issue de la puissance intrinsèque des courants. Il existe de grandes installations marines et des plus petites adaptées aux fleuves et rivières. Avec sa façade maritime la plus vaste d’Europe, la France semble dotée d’atouts naturels inégalés par ses voisins.

Les avantages majeurs de l’hydrolien par rapport au solaire ou à l’éolien :

> Le courant de l’eau est inépuisable (car rythmé par les marées), continu et non intermittent (car pas soumis aux variations climatiques),

> L’installation est invisible et non gênante : placée sous l’eau et en dehors des zones de pêche,

> Les matériaux qui la composent sont recyclables.

Le seul bémol à une généralisation de ces nouvelles installations immergées est leur coût

Il semble a priori difficilement amortissable à moyen ou long terme. Actuellement, le prix du mégawattheure (MWh) avoisinerait les 250 €, ce qui est 1,6 fois plus cher que l’éolien offshore, 3 fois cher plus que le nucléaire, 3,5 fois plus cher que pour l’éolien terrestre et 4 fois plus cher que le photovoltaïque.

En attendant les orientations du gouvernement en la matière qui tardent actuellement à se transformer en appels d’offres concrets, la première usine d’assemblage d’hydroliennes vient de voir le jour en Normandie à Cherbourg. Dans certaines baies (ex : Paimpol-Bréhat dans les Côtes d’Armor), des expérimentations isolées sont déjà en cours même si on ne parle pas encore de ferme ou de parc d’hydroliennes marines.

Dans un souci de transparence, une étude va être réalisée, à la demande du ministère de la Transition écologique et solidaire et en partenariat avec l’ADEME, pour évaluer le potentiel réel en termes de production valorisée et de tarifs estimés.

En attendant un arbitrage au niveau national, les sociétés françaises sont à l’écoute de projets à l’international, notamment au Canada, où la demande semble plus mûre et moins frileuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.