Linky : le compteur électrique qui fait polémique

linky-jpg

Les détracteurs du compteur Linky ne le ménagent pas. Les arguments contre sa généralisation sont nombreux : risques sanitaires, coût, protection des données personnelles…

Mais qu’en est-il vraiment de ce boîtier intelligent distribué depuis 2015 par Enedis qui captera, stockera et transmettra à distance les données de consommation électrique de 35 millions de foyers d’ici 2021 ?

Y a-t-il plus de raisons de reconnaître la prouesse technologique de Linky que de s’inquiéter de ce compteur révolutionnaire ?

– Les relevés et interventions simples de maintenance se font à distance, évitant ainsi le déplacement de techniciens et une présence à domicile obligatoire. De ce point de vue là, cet appareil constitue un réel atout de confort. De plus, il est paramétrable par foyer selon les heures creuses ou pleines. Enfin, la précision des données énergétiques collectées évite au consommateur des versements d’acomptes, basés sur des estimations. Mais alors, pourquoi tant de réticences face à de tels avantages ?

– Des associations refusent ce dispositif du fait du rayonnement induit par la technologie CPL. A cette attaque, Enedis répond que les ondes, de faible portée, ne sont pas activées en continu.

De plus, une prochaine hausse tarifaire, du fait des 5 milliards d’euros d’investissements et de la non-facturation unitaire des boîtiers, est une crainte des consommateurs. Enfin, certains appréhendent de révéler leurs modes de vie via leur consommation (ex: absence du domicile).

Dépassionner le débat

Si le compteur connaît sur le bout des « ondes » les comportements de consommation de ses utilisateurs, n’est-ce pas pour éviter des coupures lors des périodes de surchauffe ?

Cette transparence (dans le respect de l’anonymat) peut être utile à un quartier, une ville entière, en réalisant du prédictif à partir d’un historique analysé. C’est le principe même des smart grids qui adaptent la production sans déperdition énergétique, tout en assurant le service, au bon moment et à moindre coût.

La Cour des comptes vient justement d’en demander à Enedis pour accélérer l’impact économique sur le client final. Le boîtier Linky n’a donc pas fini de faire parler de lui…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *