Où en êtes-vous à la maison sur les économies d’énergie ?

Où en êtes-vous à la maison sur les économies d'énergie ?

Sans réaliser de lourds travaux ou transformer votre intérieur en chantier, chacun peut à son niveau faire des efforts sans impact sur son confort ou son bien-être. Faisons le point sur les gestes et astuces à adopter, si ce n’est pas encore le cas, pour éviter les déperditions d’énergie à la maison.

Aération de l’habitation : essentielle mais à doser à des fins d’économies d’énergie

 

Elle renouvelle l’air et contribue à assainir l’atmosphère. Toutefois, en période de canicule, il est préférable de laisser fenêtres et volets fermés pendant les heures les plus chaudes. Ainsi, si vous activez un ventilateur ou une climatisation à votre retour, vous aurez moins de difficultés à faire baisser la température de la pièce. De la même manière, en hiver, il est conseillé de régler le thermostat à 19 °C et de ne pas laisser une fenêtre ouverte inutilement en votre absence.

Eclairage intérieur : à adapter à l’usage et aux effets attendus pour une énergie utile !

 

Pour une ambiance tamisée ou une lumière douce, il n’est pas utile de sélectionner une puissance maximale pour votre ampoule. Il sera préférable d’opter pour un éclairage direct dans une cuisine ou un bureau.

Electroménager : une marge de manœuvre pour lutter contre le gaspillage d’énergie

 

Le réfrigérateur doit être ouvert rapidement et à bon escient car sinon la température remonte et l’appareil surchauffe par la suite pour reperdre des degrés. De la même manière, la porte du four allumé préserve toute la chaleur de celui-ci pendant la cuisson des aliments. Il faut donc préférer la surveillance des plats par la porte transparente que par une ouverture de celle-ci.

La salle de bain : pour ne pas que votre énergie tombe à l’eau !

 

L’eau chaude sanitaire puise de l’énergie, ce qui invite les occupants soucieux de leur budget, à opter davantage pour de l’eau froide pour le brossage des dents et le lavage des mains. Quant à la toilette, la douche est préférable au bain (3 à 4 fois moins d’eau consommée), à moins que celui-ci ne serve à plusieurs membres de la famille ! Le régulateur de débit du pommeau de douche est aussi une possibilité pour diminuer la quantité d’eau délivrée à chaque utilisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.