« Place au soleil » : un coup sur le solaire réaliste ?

"Place au soleil" : un coup sur le solaire réaliste ?

Le gouvernement français souhaite accélérer la part du photovoltaïque…

 

… par des mesures incitatives destinées aux particuliers, aux sociétés et aux agriculteurs, en visant les 32% d’énergies renouvelables en 2030 (par rapport à 22% actuellement).

Les ménages français pourront bénéficier dès 2019 d’une hausse de la prime à l’achat d’un chauffage ou d’un chauffe-eau solaire. Trois chaînes de supermarchés, dotées de vastes surfaces de toiture, se verront encouragées financièrement en cas d’installations solaires au dessus de leurs parkings (ombrières). Quant aux agriculteurs, ils pourront générer jusqu’à 15 000 € de revenus complémentaires par an en produisant et en revendant de l’électricité. Pour ce faire, l’état prendra à sa charge 40% des frais de raccordement au réseau. De son côté, le ministère des Armées s’engage à mettre à disposition plus de 2 000 hectares de terrains à l’horizon 2025 pour accompagner ce programme. Enfin, la SNCF a également répondu présent pour développer le secteur du photovoltaïque.

Concernant le potentiel de croissance du solaire, il est soumis à plusieurs facteurs :

 

> Le choix des régions concernées, par rapport à une durée annuelle d’ensoleillement suffisante,

> Des modifications rapides du code de l’urbanisme pour faciliter ces installations,

> Une libération progressive de certains terrains actuellement occupés par la défense,

> Une simplification du système des appels d’offres avec une rentabilité correcte assurée notamment aux agriculteurs,

> L’adhésion psychologique des particuliers au fait d’installer sur leurs toitures des équipements visibles, avec un retour sur investissement prévu sur les 15 à 20 années à venir.

Plus qu’un objectif partagé, il s’agit d’un pari ambitieux…

 

… que lance le gouvernement à tous les acteurs susceptibles d’avoir un impact positif sur une diminution de leur empreinte écologique, de par leur activité ou leur localisation.

Espérons que l’annonce du programme aura dans le temps l’effet escompté.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.