Quel est ce biocombustible qui pourrait remplacer le charbon ?

Quel est ce biocombustible qui pourrait remplacer le charbon ?

Portrait-robot d’un futur nouveau biocombustible

HPCI Black pellet est un granulé, substitut aux énergies charbon et fioul, qui serait potentiellement utilisable par les industries de taille significative. Cette expérimentation, portée par 3 sociétés associées au projet, devrait débuter au début de l’automne dans la Marne.
L’ensemble Fica-HPCI (Filière Industrielle Champagne-Ardenne – Haut Pouvoir Calorifique pour Industriels) sera équipé d’une turbine qui produira à terme 12 MW d’électricité et d’une chaudière d’une puissance de près de 50 MW, qui alimentera en vapeur certaines sociétés du bassin industriel local, dont le site voisin de production des pellets.

Quels sont les avantages de ce nouveau biocombustible destiné à l’industrie ?

– Il est fabriqué à partir de biomasse (résidus et bois de vigne),
– Le pellet issu de la combustion sera un substitut direct du charbon ou du fioul,
– Il est compatible avec les chaufferies industrielles existantes, ce qui ne nécessite pas de changements ou d’adaptations particulières,
– Sa résistance à l’humidité permet un transport et un stockage à l’extérieur, sans détérioration de sa qualité, ni de ses performances calorifiques.

De sa conception jusqu’à sa fonctionnalité, en passant par son mode d’utilisation, le HPCI Black pellet semble être un rival redoutable pour ses ancêtres historiques, sur les plans technologique et environnemental.

Quel avenir pour ce granulé, tant attendu, éloigné des ressources fossiles ?

Le phénomène des HPCI Black pellets est susceptible de s’étendre rapidement sur le continent. En effet, une dizaine d’usines pourraient voir le jour d’ici dix ans en Europe, en plus des deux usines prévues dans l’Hexagone. En outre, une application pour le marché des particuliers pourrait s’en suivre en fonction de la réceptivité du marché. A priori, selon la fédération des fabricants et distributeurs de granulés, la cible des ménages serait prometteuse et déjà en pleine croissance (+18% entre 2016 et 2017).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.