Quelles économies réaliser en combattant le réchauffement climatique ?

Quelles économies réaliser en combattant le réchauffement climatique ?

Selon les experts médicaux de The Lancet Planetary Health qui ont publié une étude récente, limiter le réchauffement à 2°C permettrait de générer une économie mondiale de 54 000 milliards de dollars d’ici 2050, rien qu’en frais médicaux. Les enjeux sont donc colossaux car ils correspondent aux richesses nationales de l’Inde, de la Chine et de l’Union Européenne réunies. Actuellement, l’air des villes est vicié pour 92% des citadins et 6,5 millions de personnes meurent chaque année dans le monde (chiffres OMS), à la suite de maladies relatives à une qualité de l’air dégradée.

 

A l’origine de l’impact du réchauffement climatique sur la santé : la combustion d’énergies fossiles !

 

Le secteur du transport, l’industrie, le chauffage domestique, la cuisine et l’éclairage sont à l’origine d’une pollution de l’air excessive, nuisible pour les personnes fragiles (enfants, personnes âgées ou déjà affaiblies sur le plan pulmonaire). Ces énergies finales, qui font partie de notre quotidien, occasionnent une émission de gaz à effet de serre, entretenant une hausse mécanique des températures.

 

Une certitude pour brider le réchauffement climatique, il faut réduire la voilure en matière d’énergies fossiles…

 

L’équation semble simple : il sera plus rentable d’investir dans des énergies durables, de convertir les sources fossiles existantes (gaz, pétrole et charbon) et de réinventer nos modes de vie, que de continuer à payer la note des frais et soins médicaux liés à des pathologies lourdes et invalidantes telles que : l’asthme, les allergies, le cancer du poumon, l’insuffisance respiratoire…

Le temps presse aussi parce que les nouveaux pays industrialisés augmentent leur impact environnemental au même rythme qu’ils avancent dans leur développement économique. De plus, dans le cadre des accord de Paris, les discussions des pays autour de taux, seuils et chiffres clés, font même oublier les enjeux avant tout sanitaires de ce combat planétaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.