Combien ça coûte ?

chauffage-jpg

Si vous vous lancez dans des travaux ou que vous souhaitez réviser à la baisse le montant de votre facture énergétique annuelle (estimée à 1 611 € par an par ménage pour le chauffage), ce palmarès indicatif des énergies par niveau de dépenses orientera peut-être vos choix d’investissement, notamment en termes de chauffage domestique. Au rang des sources d’énergies les moins coûteuses au kWh, culminent le bois déchiqueté et le bois

energie-precarite-jpg

Et si le projet de transition énergétique devait aussi inclure les plus démunis dans son dispositif pour être plus juste et plus global ? La troisième édition du « Tableau de bord de la précarité énergétique » de l’Observatoire national de la précarité énergétique (ONPE) vient de paraître. Elle fait état, sur la base de 2017, du coût moyen de la dépense énergétique liée au logement pour les ménages en situation de

climatiseur-atmosphere-jpg

L’acquisition de certains appareils électriques domestiques ou professionnels peut s’avérer être coûteuse si elle ne se fait pas en toute connaissance de cause. Par exemple, si on dépasse ses convictions écologiques personnelles pour des questions de confort et que l’on décide d’installer un climatiseur (pourquoi pas réversible), voici ce à quoi il faut s’attendre : pour un appareil portatif d’une puissance moyenne de 2,5 Kwatt/h, il faudra compter, pour une

economies-electricite-jpg

Des petits gestes quotidiens peuvent contribuer à la réalisation d’économies annuelles d’électricité réelles et mesurables. Faisons le point sur le prix des petits équipements nécessaires par rapport aux gains attendus, en supprimant définitivement la consommation énergétique cachée (qui se chiffre à 11% de la facture d’électricité des français), c’est à dire celle induite par une mise en veille ou des branchements en continu, par définition inutiles et énergivores. Plusieurs solutions