Energies fossiles

gaz-naturel-jpg

Depuis le 1er janvier 2016, la fin des tarifs réglementés pour le gaz naturel est officielle et applicable à tous les profils d’utilisateurs (particuliers, professionnels, collectivités publiques). Seuls les tarifs pour des consommations inférieures 30 MWh par an sont encore concernés mais leurs bénéficiaires peuvent quitter à tout moment le dispositif. Composition du tarif réglementé de vente L’état définit les tarifs et consulte la Commission de Régulation de l’Energie (CRE).

gaz-cschiste-jpg

L’extraction du gaz de schiste requiert des forages profonds associés à une fracturation hydraulique à grands volumes. Les conséquences de l’exploitation du gaz de schiste sont de plusieurs ordres : un gaspillage et une pollution des eaux, des tremblements de terre et une hausse des émissions de gaz à effet de serre (constatée à cause d’une utilisation accrue du charbon suite à une baisse simultanée des prix de l’énergie). Depuis

carburant-jpg

Si vous projetez un prochain voyage ou des vacances dans un pays européen, il est conseillé de programmer à l’avance les arrêts sur votre parcours pour le réapprovisionnement en carburant afin de ne pas subir une hausse indésirable de votre facture ! Actuellement, le prix moyen du litre de diesel affiché en France à 1,2 euro se décompose comme suit : TVA (sur le produit) : 0,0968 euro TICPE :

transport-jpg

Si on écarte du champ des possibles les croisières maritimes sur des énormes immeubles flottants et les vols aériens domestiques non impératifs qui sont générateurs de pollution et de GES relativement à la distance parcourue, il reste dans la liste des possibilités les moyens de transport plutôt raisonnables. Si vous êtes un inconditionnel des destinations lointaines, vous pourrez néanmoins continuer à prendre un vol long courrier sans culpabiliser car, rapporté

nucleaire-jpg

L’objectif français initial affiché en matière de diminution de l’énergie nucléaire ne laissait pas l’ombre d’un doute sur la volonté étatique de freiner la part du nucléaire dans les sources énergétiques totales : de 75% dans la production d’électricité à 50% en 2025. En théorie, sortir définitivement du « tout nucléaire » (civil) en fermant d’abord les réacteurs les plus vétustes serait possible à plusieurs conditions : faire preuve d’une sobriété énergétique

energie-jpg

La dépendance énergétique est l’une des questions posées par la Programmation pluriannuelle de l’énergie organisée cette année. Pour Nicolas Mazzucchi, spécialiste des questions énergétiques et des stratégies d’influence, la baisse de la part du nucléaire dans la production d’électricité n’irait pas dans le bon sens… Où en est la France dans sa politique de limitation de sa dépendance énergétique ?  La question de la dépendance énergétique de la France, eu égard au choix