Energies renouvelables

energies-vertes-jpg

Quand on pense « énergies vertes », cela évoque spontanément les énergies renouvelables de type éolien, hydraulique ou solaire. Mais dans le panel des offres commerciales disponibles, étiquetées vertes, le sont-elles toutes vraiment à 100% ? Votre fournisseur a acheté des certificats appelés « garanties d’origine » à hauteur de la consommation estimée que vous aurez, mais dans les réseaux partagés qui sont utilisés pour vous approvisionner, le respect strict de cette répartition sera

nucleaire-jpg

L’objectif français initial affiché en matière de diminution de l’énergie nucléaire ne laissait pas l’ombre d’un doute sur la volonté étatique de freiner la part du nucléaire dans les sources énergétiques totales : de 75% dans la production d’électricité à 50% en 2025. En théorie, sortir définitivement du « tout nucléaire » (civil) en fermant d’abord les réacteurs les plus vétustes serait possible à plusieurs conditions : faire preuve d’une sobriété énergétique

energie-jpg

La dépendance énergétique est l’une des questions posées par la Programmation pluriannuelle de l’énergie organisée cette année. Pour Nicolas Mazzucchi, spécialiste des questions énergétiques et des stratégies d’influence, la baisse de la part du nucléaire dans la production d’électricité n’irait pas dans le bon sens… Où en est la France dans sa politique de limitation de sa dépendance énergétique ?  La question de la dépendance énergétique de la France, eu égard au choix

meteo-energie-jpg

Le colloque de présentation des résultats de Clim4Energy s’est tenu à Paris les 5 et 6 mars 2018. Sa vocation était de partager les travaux réalisés conjointement par 7 partenaires scientifiques et centres météorologiques, dont Météo France, et onze industriels de l’énergie, dont Shell, Total, RTE et EDF. Il était coordonné par le CEA (Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives). La finalité de ce groupe de travail européen

energie-electricite-jpg

Les nouveaux entrants du secteur de l’énergie, que l’on estime à 20 sociétés, ont fait leur apparition depuis l’ouverture du marché à la concurrence il y a 10 ans. Ils s’appellent entre autres Direct Energie, Eni, Total, Butagaz et Planète oui… Même si EDF pour l’électricité et Engie pour le gaz résistent encore bien, avec respectivement 75% et 84% de parts de marché, leurs challengers progressent régulièrement en captant des

ppe-jpg

Dans le cadre de la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV), la révision de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) en cours doit intervenir, avant la fin de cette année 2018. Son objectif sera de fixer les nouvelles priorités en matière d’énergie jusqu’en 2028, selon 2 périodes 2018-2023 et 2023-2028. La Commission nationale du débat public, composée de 7 membres indépendants, coordonnera le débat national qui