Energies renouvelables

meteo-energie-jpg

Le colloque de présentation des résultats de Clim4Energy s’est tenu à Paris les 5 et 6 mars 2018. Sa vocation était de partager les travaux réalisés conjointement par 7 partenaires scientifiques et centres météorologiques, dont Météo France, et onze industriels de l’énergie, dont Shell, Total, RTE et EDF. Il était coordonné par le CEA (Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives). La finalité de ce groupe de travail européen

energie-electricite-jpg

Les nouveaux entrants du secteur de l’énergie, que l’on estime à 20 sociétés, ont fait leur apparition depuis l’ouverture du marché à la concurrence il y a 10 ans. Ils s’appellent entre autres Direct Energie, Eni, Total, Butagaz et Planète oui… Même si EDF pour l’électricité et Engie pour le gaz résistent encore bien, avec respectivement 75% et 84% de parts de marché, leurs challengers progressent régulièrement en captant des

ppe-jpg

Dans le cadre de la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV), la révision de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) en cours doit intervenir, avant la fin de cette année 2018. Son objectif sera de fixer les nouvelles priorités en matière d’énergie jusqu’en 2028, selon 2 périodes 2018-2023 et 2023-2028. La Commission nationale du débat public, composée de 7 membres indépendants, coordonnera le débat national qui

solaire-jpg

La croissance de l’énergie solaire mondiale ne fait plus de doute. L’Europe et la Chine tiennent la place de leaders avec des capacités de production qui ne cessent de grimper (400 GW de capacités solaires totales attendues dans le monde en 2018 pour tendre vers 700 GW en 2021). En France, depuis 2010, la baisse des coûts de production, les aides au financement et la hausse du coût de l’électricité