Vie pratique

transport-jpg

Si on écarte du champ des possibles les croisières maritimes sur des énormes immeubles flottants et les vols aériens domestiques non impératifs qui sont générateurs de pollution et de GES relativement à la distance parcourue, il reste dans la liste des possibilités les moyens de transport plutôt raisonnables. Si vous êtes un inconditionnel des destinations lointaines, vous pourrez néanmoins continuer à prendre un vol long courrier sans culpabiliser car, rapporté

turpe-jpg

Pas simple de décrypter une facture d’électricité d’un seul coup d’œil quand on n’est pas expert ! Le TURPE (Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Électricité) est une composante, peu maîtrisée par les usagers, qui s’apparente au coût d’acheminement. Sur la facture habituelle, figurent plusieurs rubriques telles que : l’abonnement, les consommations, les taxes et contributions d’électricité et la TVA. Assez discret sur le papier (car réparti entre le prix associé

voiture-electrique-jpg

La voiture électrique fleurit dans les grandes villes françaises, notamment avec les parcs de voitures mutualisées ou en auto-partage. Au 1er octobre 2017, la France dénombrait 85 000 véhicules particuliers électriques (et 30 000 véhicules utilitaires légers électriques). Même si des variantes peuvent être observées dans la famille des voitures électriques (hybrides rechargeables, à prolongateur d’autonomie ou tout-électrique), toutes sont équipées d’une batterie rechargeable d’une autonomie moyenne de 200 kilomètres.

energie-electricite-jpg

Les nouveaux entrants du secteur de l’énergie, que l’on estime à 20 sociétés, ont fait leur apparition depuis l’ouverture du marché à la concurrence il y a 10 ans. Ils s’appellent entre autres Direct Energie, Eni, Total, Butagaz et Planète oui… Même si EDF pour l’électricité et Engie pour le gaz résistent encore bien, avec respectivement 75% et 84% de parts de marché, leurs challengers progressent régulièrement en captant des

cheque-energie-jpg

Expérimenté depuis 2016 sur 4 départements : l’Ardèche, l’Aveyron, les Côtes d’Armor et le Pas-de-Calais, le chèque énergie est entré officiellement en vigueur le 1 er janvier 2018 et est distribué depuis ce mois de mars partout en France métropolitaine et dans les territoires ultramarins. Il se veut juste, simple et souple. – En effet, l’éligibilité se fera sous conditions de ressources sur la base du seul foyer fiscal de référence