économies d’énergie

Où en êtes-vous à la maison sur les économies d'énergie ?

Sans réaliser de lourds travaux ou transformer votre intérieur en chantier, chacun peut à son niveau faire des efforts sans impact sur son confort ou son bien-être. Faisons le point sur les gestes et astuces à adopter, si ce n’est pas encore le cas, pour éviter les déperditions d’énergie à la maison. Aération de l’habitation : essentielle mais à doser à des fins d’économies d’énergie   Elle renouvelle l’air et

Ampoule LED : qu'est qu'on attend pour l'adopter massivement ?

Avec ses atouts indiscutables, l’ampoule LED (Light-Emitting Diode) semble devenue la star de l’éclairage extérieur ou intérieur. Plus économique grâce à une consommation inférieure de 80% à celle des ampoules classiques (fluocompactes et à incandescence), elle a en outre une durée de vie 50 fois plus longue et est recyclable à hauteur de 98%. Inventée en 1927, cette technologie n’a pourtant vu son application dans les ampoules que très récemment.

Isolation de toiture : quel intérêt et à quel coût ?

Même si tout propriétaire reporte le plus longtemps la date à laquelle il devra isoler sa toiture, il est capital de réaliser ce chantier au plus tôt pour éviter les déperditions énergétiques et l’inconfort d’une maison avec fuites, zones d’humidité ou pics de températures indésirables (trop chaud en été ou trop froid en hiver). Bien que l’impact d’une isolation inexistante, partielle ou endommagée soit peu visible, il est matériellement mesurable

economies-energie-jpg

Dans le cadre des accords européens sur l’énergie et le climat, l’état français a voté en 2005 la loi POPE (Programmation fixant les Orientations de la Politique Énergétique) qui a instauré le principe des certificats d’économies d’énergie (CEE). Les CEE sont des leviers majeurs de la politique de maîtrise de la demande énergétique. Le dispositif repose sur l’obligation pour les vendeurs d’énergie (électricité, gaz, fioul domestique, carburants…), autrement appelés les

eclairage-jpg

Depuis le 1er juillet 2013, les enseignes lumineuses et les éclairages des magasins sont censés se faire plus discrets entre 1 heure et 6 ou 7 heures du matin en s’éteignant complètement, dans un souci d’économies d’énergie et de réduction des nuisances visuelles extérieures. Cela concerne les publicités, préenseignes et enseignes lumineuses, éclairages des bâtiments non résidentiels (bureaux, commerces, façades et vitrines…). De la même manière, les enseignes clignotantes sont