électricité

energie-precarite-jpg

Et si le projet de transition énergétique devait aussi inclure les plus démunis dans son dispositif pour être plus juste et plus global ? La troisième édition du « Tableau de bord de la précarité énergétique » de l’Observatoire national de la précarité énergétique (ONPE) vient de paraître. Elle fait état, sur la base de 2017, du coût moyen de la dépense énergétique liée au logement pour les ménages en situation de

cheque-energie-jpg

Expérimenté depuis 2016 sur 4 départements : l’Ardèche, l’Aveyron, les Côtes d’Armor et le Pas-de-Calais, le chèque énergie est entré officiellement en vigueur le 1 er janvier 2018 et est distribué depuis ce mois de mars partout en France métropolitaine et dans les territoires ultramarins. Il se veut juste, simple et souple. – En effet, l’éligibilité se fera sous conditions de ressources sur la base du seul foyer fiscal de référence

linky-jpg

Les détracteurs du compteur Linky ne le ménagent pas. Les arguments contre sa généralisation sont nombreux : risques sanitaires, coût, protection des données personnelles… Mais qu’en est-il vraiment de ce boîtier intelligent distribué depuis 2015 par Enedis qui captera, stockera et transmettra à distance les données de consommation électrique de 35 millions de foyers d’ici 2021 ? Y a-t-il plus de raisons de reconnaître la prouesse technologique de Linky que de

economies-electricite-jpg

Des petits gestes quotidiens peuvent contribuer à la réalisation d’économies annuelles d’électricité réelles et mesurables. Faisons le point sur le prix des petits équipements nécessaires par rapport aux gains attendus, en supprimant définitivement la consommation énergétique cachée (qui se chiffre à 11% de la facture d’électricité des français), c’est à dire celle induite par une mise en veille ou des branchements en continu, par définition inutiles et énergivores. Plusieurs solutions