France

carburants-jpg

Nicolas Kurtsoglou, responsable carburants au SNPAA (Syndicat National des Producteurs d’Alcool Agricole), fait le point avec nous sur le marché des biocarburants en France. Comment se porte le marché des carburants contenant du bioéthanol en France ? D’abord, il faut savoir qu’il y a deux types de biocarburants : – Le biodiesel (à partir de colza et tournesol) qui est incorporé dans le gazole. – Le bioéthanol à partir de betteraves, céréales, résidus

co2-jpg

Si la baisse des gaz à effet de serre est une constante qui fait partie de la discipline inscrite dans les politiques des états européens, il n’en demeure pas moins qu’une hausse en France de + 3,2% n’a pu être évitée en 2017 malgré tous les efforts entrepris. Plusieurs facteurs conjoncturels sont venus perturber cet objectif ambitieux mais néanmoins non négociable : – L’inactivité de certaines centrales nucléaires pour cause

Jour du dépassement écologique de la France : date symbolique ou mauvaise note ?

Le calcul du jour de dépassement écologique calé sur le rythme français est la date dans l’année, en l’occurrence le 5 mai 2018, à partir de laquelle l’humanité commencerait à consommer plus qu’elle est en mesure de produire ou de se fournir par elle-même, si tous les pays étaient alignés sur le niveau et le rythme actuels de consommation de la France. Nous aurions besoin exactement de 2,9 terres pour

rt2012-jpg

La réglementation thermique 2012 (RT 2012) s’applique à la majorité des bâtiments neufs, afin que leur construction s’aligne sur les bâtiments de basse consommation (BBC) qui servent d’étalon de référence. Elle est héritée de la réglementation thermique lancée en 1974 qui a déjà permis de diviser par deux la consommation énergétique des bâtiments neufs. Le défi est désormais de diviser encore par 3 les dépenses énergétiques. Pour respecter les exigences

transition-energetique-jpg

La loi du 17 août 2015 sur la transition énergétique donne le ton des efforts à entreprendre en matière de gestion et politique énergétiques. Cette mutation va exiger une implication concertée de tous les acteurs du monde civil et économique ayant un impact sur notre empreinte carbone : état, sociétés du secteur privé, collectivités, associations, citoyens… Des objectifs clairs et formalisés Les principaux enjeux sont de réduire la facture énergétique

energetique-jpg

  Pour maintenir un bâtiment en bon état et en conformité, des dispositifs de contrôle et de remise aux normes existent, qui lui garantissent, en plus d’une plus grande longévité, une meilleure efficience énergétique. Certaines réglementations vous sont probablement déjà familières, d’autres en revanche peut-être nouvelles ou encore obscures. Bilan Carbone Depuis 2004, le Bilan Carbone est le dispositif le plus partagé et officiel pour évaluer et réduire si nécessaire