Gaz de schiste

Sera-t-on bientôt à court de pétrole ?

Certains indicateurs économiques parlent d’eux-mêmes : les découvertes d’hydrocarbures par les compagnies pétrolières ont diminué de 13% depuis 2017, ce qui est le plus bas niveau observé depuis 1990. La première raison est avant tout mathématique : Si l’on trouve moins de pétrole, c’est que l’on en cherche moins !   En effet, les dépenses d’exploration ont chuté au niveau mondial de 60%. A l’époque où le baril flambait au-delà

gaz-cschiste-jpg

L’extraction du gaz de schiste requiert des forages profonds associés à une fracturation hydraulique à grands volumes. Les conséquences de l’exploitation du gaz de schiste sont de plusieurs ordres : un gaspillage et une pollution des eaux, des tremblements de terre et une hausse des émissions de gaz à effet de serre (constatée à cause d’une utilisation accrue du charbon suite à une baisse simultanée des prix de l’énergie). Depuis