Transition énergétique : contrainte ou opportunité pour les entreprises ?

entreprises-jpg

Tous les acteurs de l’économie n’ont pas la même maturité ou motivation quant à la manière d’appréhender les changements inhérents à la loi sur la transition énergétique. Une étude récente fait état de différents profils de sociétés ou d’acteurs économiques qui s’inscrivent plus ou moins profondément dans la démarche :

> Les avant-gardistes qui agissent dans une optique d’image : les répondants ont exprimé ce choix dans 50% des cas,

> Les chercheurs d’économies qui ont une approche réduction de coûts : les sondés ont choisi cette réponse dans 50 % des cas,

> Les bons élèves qui souhaitent rester conformes à la réglementation : ils étaient 41% à se positionner sur cet argument.

Dans les entreprises ayant déjà enclenché le mouvement, celui-ci est porté par les dirigeants dans 76% des cas ou par les collaborateurs eux-mêmes (23%).

Le degré d’implication variable d’une société à une autre semble donc étroitement lié à plusieurs facteurs :

> Sa connaissance ou sa compréhension des enjeux de la croissance verte,

> Sa capacité à s’adapter (compte tenu des effectifs en place ou du niveau d’investissements nécessaires),

> Sa vision stratégique à court, moyen ou long terme.

Quoi qu’il en soit, les bénéfices sont de plusieurs natures et semblent de plus en plus évidents pour le plus grand nombre. L’amélioration de l’image de la société, grâce à sa politique RSE, favorise le rayonnement de l’entreprise à l’extérieur et la fidélité du personnel à la structure, car il se projette et se reconnaît dans les initiatives vertes et éco-responsables.

Du point de vue des coûts, la quête de sobriété énergétique est naturellement vertueuse : baisse de la facture énergétique, réduction des gaz à effet de serre, diminution de la pollution… Enfin, sur le plan commercial, la prise en compte des objectifs de la transition énergétique dans l’offre, par des mesures avant-gardistes, est un argument différenciateur permettant de séduire la cible de clientèle, qui va bien au delà du simple produit ou service proposé.

Plus qu’une option, le virage de la transition énergétique est fortement recommandé pour figurer et rester dans les références du secteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *