Avec la transition énergétique, à quoi ressembleront les petites villes françaises de demain ?

transition-energetique-jpg

La transition énergétique est désormais omniprésente et s’invite dans toutes les communes quelle que soit leur taille.

Les villages et villes moyennes de province ne sont en effet pas en reste.

Elles ont compris les enjeux de ce tournant majeur de nos sociétés, à l’échelle planétaire : une baisse de la dépendance vis à vis du nucléaire, des économies d’énergie et de surcroît une meilleure qualité de vie.

L’attrait pour l’innovation et les projets avant-gardistes en matière d’environnement n’est pas réservé aux grandes métropoles. Les « smart villages » connectés commencent à fleurir dans nos campagnes, à l’image de celui de Saint-Sulpice-la-Forêt.

Les bâtiments municipaux y sont intelligents et communicants, offrant au gestionnaire du réseau d’électricité une vision fiable du niveau de consommation et de production.

C’est en effet le propre des énergies vertes : l’intermittence des ressources du fait d’une production variable, voire aléatoire selon les saisons.

La finesse de la connaissance du réseau permet de pallier cette inconnue en répondant au mieux, en temps réel à la demande d’énergie en fonction de l’offre locale disponible identifiée. Ce flux riche de données est rendu possible par la présence de capteurs qui révèlent les comportements énergétiques de chaque bâtiment physique (mairie, école, maison de retraite, bibliothèque…).

Les smart grids ont donc trouvé leur place dans les communes rurales, à partir du moment où les infrastructures évoluent en parallèle.

Mécaniquement, l’effet sur la facture est immédiat : une baisse de 20% sur la dépense d’électricité sur 3 ans. Cette perspective est d’autant plus alléchante que les budgets des collectivités sont de plus en plus optimisés : cette quête d’économies tombe donc à point nommé !

Loin d’être à la traîne, les communes de taille moyenne se modernisent pour rester attractives et disciplinées du point de vue des autorités. Ce qui conditionne souvent leur lancement dans la démarche est le coût des investissements initiaux et la maturité des administrés. Les maires n’ont donc fini de faire de la pédagogie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.